Recherche international

Contribution à la culture européenne

files/images/institut/cod.b19aetalep.png

 

L’histoire de la pensée, de l’art, et des États politiques montre que la Bible est l’un des fondements de la culture européenne. Elle concerne les juifs, les chrétiens d’Orient et ceux d’Occident, mais également les humanistes intéressés aux textes sources de l’Antiquité, les penseurs et les philosophes. La Bible, comme œuvre littéraire, a inspiré et fécondé des pans entiers de la littérature occidentale.

 

L’étude de la Bible est une contribution importante à une meilleure connaissance des racines qui nourrissent l’Europe du 21ème siècle.

 

À la question religieuse et sociale posée par les fondamentalismes, l’histoire du texte biblique a également une contribution à apporter. Nos recherches montrent que la Bible existe en de multiples formes canoniques simultanées. Nos traductions modernes sont faites sur la Bible hébraïque, mais l’antique traduction grecque de l’hébreu, la Septante, continue à être lue par les Églises d’Orient. L’Écriture Sainte n’est donc pas un chant unisono, mais une polyphonie.

Contribution à la recherche internationale

Biblia Hebraica Quinta (BHQ)

files/images/institut/ms.samaritain.png

 

Vaste projet international et œcuménique (catholiques, protestants et juifs) de nouvelle édition de la Bible hébraïque placée sous l’égide de la Deutsche Bibelgesellschaft. Cette édition est appelée à devenir la Bible de référence pour le monde de l’exégèse aussi bien que de la traduction de la Bible. Elle consiste en l’établissement d’un texte diplomatique (manuscrit B19A, appelé Leningradensis) accompagné d’un apparat critique contenant toutes les variantes significatives des manuscrits hébreux, de versions comme la Septante, la Vulgate, la Peshitta (syriaque) et les Targums (araméen). Un commentaire textuel accompagne l’édition du texte.

Les premiers fascicules parus sont : Deutéronome, Proverbes, Megilloth, Esdras-Nehemie. A paraître : les Douze prophètes.

Fribourg est le centre de cette importante entreprise par la présence de deux membres du comité d’édition, son président Adrian Schenker (éditeur des Rois) et Yohanan Goldman (éditeur de l’Ecclésiaste). Innocent Himbaza est, pour sa part, éditeur du Lévitique.

II Regnorum (II Samuelis) der Göttinger Septuaginta

L’édition critique de la Bible grecque est une entreprise internationale et œcuménique menée par le Septuaginta-Unternehmen de l’Akademie der Wissenschaften de Göttingen.

Il s’agit de reconstruire la forme textuelle la plus ancienne possible du texte de la Septante tout en fournissant au lecteur un apparat critique qui présente l’ensemble des données et variantes de la tradition textuelle (env. 60 à 100 manuscrits), des versions secondaires (arménienne, copte, éthiopienne, vieille latine, syriaque) et des citations des Pères grecs et latins.

À Fribourg, Philippe Hugo est chargé de l’édition du deuxième livre des Règnes (2 Samuel).

La Bible d’Alexandrie, le troisième livre des Règnes

Entreprise de traduction en français de la Bible grecque, la Septante, dont le siège est à Paris. Conçu sous l’impulsion de Dominique Barthélemy, ce projet est mené par Mme Marguerite Harl (professeur émérite de Paris IV-Sorbonne), Ms. Gilles Dorival (professeur à Aix-en-Provence) et Olivier Munnich (professeur à Paris IV-Sorbonne) et publié aux Éditions du Cerf (Paris). 17 volumes sont parus à ce jour. Cette entreprise est un des grands chantiers bibliques actuellement dans le monde francophone. La traduction en français de la Septante permet de redécouvrir la Bible d’un autre pointe de vue et de l’apprécier comme œuvre source dans la culture occidentale qu’elle a influencée.

À Fribourg, le Prof. Philippe Lefebvre est chargé de l’introduction, traduction et notes du troisième livre des Règnes (1 Rois).

Bible de Jérusalem en ses traditions

Cette entreprise internationale dont le centre est à l’École biblique et archéologique française de Jérusalem entend fournir une nouvelle traduction de la Bible dans ses diverses traditions. La nouvelle version veut offrir un outil de travail pour le grand public qui montre que la Bible s’est toujours élaborée au sein d’une tradition (hébraïque, grecque, latine, syriaque) qui l’a portée et enracinée, souvent dans la diversité des interprétations. Il n’y a pas un seul texte et rarement un seul sens possible. Cette Bible proposera un ensemble de notes réparties en plusieurs registres : notes textuelles, sémantiques, littéraires ou narratives, notes enfin donnant un écho de la lecture juive ou chrétienne.

À Fribourg, le Prof. Philippe Lefebvre est chargé des livres de Samuel.